La politique agricole écologique

Comment adopter une politique agricole écologique ?

Le respect et la préservation de l’environnement sont des problématiques qui touchent tous les secteurs d’activité. De même, l’agriculture n’est pas épargnée et une politique stricte doit être mise en place pour limiter les impacts environnementaux en France. Découvrez dans cet article comment adopter une pratique agroécologique efficace pour une transition énergétique réussie.

Utilisation de l’eau à bon escient

Economiser l'eau

Cela peut vous intéresser : Quelles sont les alternatives aux pesticides chimiques ?

L’eau est un élément fondamental dans la bonne marche d’une ferme agricole. Elle est nécessaire pour l’irrigation des cultures, mais également dans la vie quotidienne des agriculteurs. Raison pour laquelle, la consommation d’eau devra être pensée au centilitre près :

Évitez les prélèvements d’eau durant la saison chaude et sèche, car cela contribue à abaisser les niveaux de nappes phréatiques de la nation ;

Lire également : Alimentation écologique : Les aliments à privilégier

Mettez en place des bidons d’eau de réserve de mai à mi-septembre pour prévenir les besoins des plantes, sans impacter le niveau d’eau dans les fleuves et les cours d’eau de la région ;

Ne rejetez pas les eaux usées agricoles après leur utilisation, car elles présentent des risques élevés pour l’homme et les animaux. En effet, les effluents contiennent des substances nocives qui peuvent se faufiler dans le sol et se répandre dans les nappes souterraines, risquant de contaminer chaque branche de la chaîne alimentaire ;

Ne modifiez pas le milieu en mettant en place des systèmes de drainage ou un détournement des cours d’eau ;

Préservez les ressources en eau en utilisant des techniques culturales performantes, dont l’irrigation par goutte à goutte qui ne cesse de se répandre. Cette méthode permet de diviser par deux le volume d’eau dont aura besoin l’agricole dans sa production.

Prenez soin du sol

prendre soin du sol

Pour une meilleure politique agricole écologique, il est fortement recommandé de prendre soin du sol en choisissant des plantes et des cultures adaptées au climat de la région. C’est un point que beaucoup d’agriculteurs négligent, mais qui est pourtant vital pour diminuer les risques d’érosion du sol.

Un conseil, certaines plantes sont plus adaptées que d’autres aux aléas climatiques d’une région, leur culture devra donc suivre les saisons et les changements du sol. Parmi les autres astuces, vous retrouverez également l’implantation de haies et de talus aux bords de votre parcelle. Ceux-ci luttent contre les risques de ruissellement.

Dans certains cas, il est même préférable de ne pas se lancer dans une activité agricole. Optez pour l’élevage. Il est du niveau du ministère en charge d’orienter les personnes vers les activités les plus propices pour une meilleure préservation du sol.

Optez pour des panneaux photovoltaïques

panneaux photovoltaïques sur le bâtiment agricole

Un espace agricole consomme une quantité folle d’énergie, c’est un discours vieux comme le monde. Il est donc primordial pour chaque acteur de limiter cette surconsommation en installant des alternatives écologiques à la production de l’électricité. La mise en place de panneaux photovoltaïques sur les bâtiments agricoles diminue fortement les émissions de carbone de la ferme, mais offre aussi à l’agriculteur une nouvelle source d’énergie écologique.

À savoir que certains agriculteurs font même le choix de devenir 100 % indépendants des compagnies d’énergie. Cela a eu pour résultat, une baisse significative de l’émission de carbone (10 %) dans l’industrie agroalimentaire. Un succès à pérenniser sur le long terme et par tous les acteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *